Graciosa, Les Canaries

20121019-192739.jpg

20121019-192808.jpg

20121019-192836.jpg

20121019-192908.jpg

Les Canaries, Graciosa, le 14 octobre 2012

Nous sommes arrivés à l’île de Graciosa le lendemain vers 11h30, après plus de 15 heures de navigation sous solent et grand-voile, avec 18 nœuds de vent en moyenne. Une fois l’ancre jetée entre les fonds rocheux et sableux de la Playa Francesa, au sud-ouest de l’île, nous avons vu débarquer en annexe Gilles et sa fille Émilie, du Lagoon 40 « Just à dream », originaires de Belgique, ravis de nous revoir après notre départ de la marina Quinta de Lorde de Madère. Eux sont arrivés vers 10 heures du matin, une heure et demi avant nous, sans passer par la case Selvagem Grande. Nous sommes entourés d’une quinzaine de monocoques et de catamarans, dont nous reconnaissons certains équipages français. Après s’être baignés dans une eau à 24°C limpide et poissonneuse (Mathis a vu pleins de poissons colorés et un gros mérou !), nous avons emprunté le chemin sablonneux qui mène au port situé à 2,5 km dans la caleta del Sebo, pour trinquer tous ensemble.
Le lendemain, après les indéboulonnables cours du CNED et le déjeuner, nous sommes partis randonner en compagnie de Marie-Jo et Jean-Alain, un couple fort sympathiques navigant sur un Pogo 10,50 m « Manu Atea »que nous avions rencontrés à Madère. Graciosa, réserve naturelle, est un îlot de 27 km² situé sur la pointe nord-ouest de Lanzarote. Le plus haut de ses volcans culmine à 266 m, las Agujas. Nous en avons gravi un autre, moins haut, s’élevant lui aussi parmi les côtes plates et sablonneuses de l’île. L’Estrecho del Río, passage entre Graciosa et la pointe nord de Lanzarote, est fréquenté par les baleines pilotes au cours de leurs migrations.
C’est beau, apaisant, reposant. Les habitants de Lanzarote disent que lorsque l’on débarque à Graciosa, « vous pouvez enlever vos chaussures et oublier le reste du monde » … Pas une seule piste goudronnée, la ville du port est composée de petites maisons cubiques et blanches et de ruelles de sable fin. Le port abrite des barques de pêcheurs et quelques voiliers de plaisanciers. « Manu Atea » va y rester trois mois pendant que ses propriétaires partiront pour la France avant d’y revenir pour passer l’hiver ( les joies de la retraite !).
Le soir, nous étions une bonne vingtaine, enfants compris, à discuter et rire autour d’un barbecue savamment organisé par Gilles de  » Just a dream » ! Musique à gogo, enfants qui jouent sur la plage, et poulet, viande rouge et bananes grillés au menu ! Sans oublier quelques vins de Madère pour étancher notre soif de navigateurs « je me la coule douce ». Des familles bien sympathiques que nous espérons retrouver au cours de notre aventure ( aucun d’entre eux ne passe par le Sénégal ! ), au Cap-Vert ou plus certainement aux Antilles. Constatation récurrente : le monde est petit, puisque nous avons fait la connaissance d’un couple de … Béglais (!!!) habitant à deux pas de chez nous, partis eux aussi pour une année sabbatique à bord d’un monocoque ! José est ténor à l’Opéra de Bordeaux et sa femme musicienne, ancienne danseuse étoile de l’Opéra de Bordeaux. Nous fréquentons à Bègles la même pharmacie et ils étaient au courant qu’une famille béglaise partait comme eux en bateau pour un tour de l’Atlantique. Gaël et Nathalie du Cata Made on « Éric Lerouge » Reine de Saba » ont pris un bain de nuit et ont mis presque tout le monde à l’eau avec la complicité de quelques autres ! Voilà pourquoi Clément, Éric et moi avons fini trempés jusqu’aux os ! Le jean mouillé, ça pèse !!! Mathis riait ( il adore ces ambiances ! ).

20121020-103656.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :