Îles Selvagens, Madère

Îles Selvagens, Madère, le 12 octobre 2012

Partis à 15 heures, nous avons ancré le lendemain après une navigation avec 15 nœuds de vent arrière, une moyenne de 7,5 nœuds et une mer peu agitée. Les quarts de nuit se sont bien passés, comme d’habitude. Jusqu’ à minuit pour la femme du capitaine, de minuit à 6 heures du matin pour le capitaine ( qui a moins besoin de sommeil et qui récupère plus vite … ) et de 6 heures à 8 heures pour le plus grand des mousses, qui a vu atterrir un poisson-volant dans le cockpit ! Pas mauvais une fois revenu à la poêle !!!
Nous avons mouillé dans la petite anse au sud-est de Selvagem Grande nommée l’Enseada das Cagarras, avec la plus grande vigilance, en veillant aux roches immergées ou à fleur d’eau. Un Catana 47 appartenant à deux couples de Belges très sympathiques, férus de plongée sous-marine, était déjà à l’ancre. Nous avons débarqué sur l’île en annexe jusqu’à un endroit bétonné face à la maison du gardien. Nous avons été gentiment accueillis par le gardien de l’île qui a vérifié notre autorisation de débarquer (demandée au préalable depuis Quinta de Lorde) et nous a présenté deux biologistes et un physicien venus sur l’île pour étudier, prélever, analyser la faune et la flore. Une biologiste madérienne nous a guidés sur les sentiers de cette petite île rocailleuse où se nichent des goëlants cendrés encore trop jeunes pour voler. Ils n’ont d’ailleurs pas peur de notre présence et restent bien au creux des rochers calcaires. Des Pétrels et des lézards peuplent également cette île sauvage.
La biologiste nous livre sa connaissance de ce territoire protégé et nous explique qu’elle plonge quotidiennement pour étudier les parasites chez les poissons. Elle reste une quinzaine de jours et repartira sur Madère, où elle travaille comme enseignante et chercheuse à l’université de Biologie de Funchal. Nous avons remercié la chercheuse pour sa disponibilité et son accueil et avons levé l’ancre vers 20 heures, cap sur Graciosa.

Par ailleurs, notre mission auprès de Voiles Sans Frontières était de larguer 2 balises ARGO, pesant 25 kg chacune. Composées d’électronique, ces balises une fois jetées à la mer plongent à 1000 m, puis à 2000 m de profondeur et relèvent une série de données sur les courants, la salinité, la température des eaux et les transmettent via un satellite à l’Ifremer, Météo France, le CNRS … Ces instruments scientifiques de haute précision ont une valeur de 25000€ chacun ( il ne faut pas prendre notre engagement à la légère !!! ) et sont déployés dans tous les océans du globe pour récolter des milliers de mesures de température et de salinité. Le déploiement des flotteurs demande une série d’interventions précises ( retrait de capteurs, écoute de différents signaux, mise à l’eau, expédition par mail via l’iridium d’une fiche de mise à l’eau ). Les 2 largages se sont très bien passés et nous avons reçu un accusé émanant de la base de données comme quoi les flotteurs avaient été correctement mis en œuvre et étaient opérationnels pour une durée de 3 à 5 ans ! Cette modeste contribution à un programme de recherche scientifique important nous a permis de toucher du doigt un des enjeux de notre siècle : l’environnement maritime et les répercutions écologiques et économiques sur l’Humain !

Le 04/10 : 4h22 UTC 32°52 Nord 15°09 Ouest : largage de la balise ARGO n°1 (route en direction de Porto Santo)
Le 12/10 : 9h38 UTC 30°42 Nord 16°04Ouest : largage de la balise ARGO n°2 (route en direction des îles Selvagens)

20121019-192225.jpg

20121019-192352.jpg

20121019-192420.jpg

20121019-192311.jpg

20121020-103844.jpg

20121020-104401.jpg

20121020-104420.jpg

2 commentaires sur « Îles Selvagens, Madère »

  1. Nous suivons avec plaisir votre voyage, tout est intéressant et bien rédigé, nous attendons toujours la suite avec impatience, à bientôt.

Répondre à helene Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :