La Gomera, Les Canaries

20121103-182914.jpg

20121103-182906.jpg

20121103-182922.jpgLiladhoc semble apprécier le port de San Sebastían de La Gomera ! Le ouistiti qui grimpe au mât s’exerce au poste de vigie !

La Gomera, petite île canarienne de 369 km², est un havre de tranquillité et de bonheur simple. San Sebastían, capitale de l’île est grande comme un mouchoir de poche et très agréable. Elle se visite vite. Ses maisons colorées contrastent avec le ciel et les collines verdoyantes. L’activité de son port joue évidemment un rôle essentiel pour son développement. C’est ici que s’arrêta Christophe Colomb pour la première fois en 1492 avant de prendre la route des Amériques. Toujours là où l’on va, celui-là, on le soupçonne de copier et de suivre la même route que nous … Nous avons jeter un coup d’œil à sa Casa, très belle, blanche avec des balcons en bois, et au fameux Pozo de la Aguada, le puits qui a servi à le ravitailler en eau. Il est,semble t-il, revenu régulièrement pour faire le plein de bois, de vivre et d’eau lors de ses expéditions successives et … Pour y retrouver sa maîtresse le coquin.

20121116-141437.jpg

20121116-141535.jpg

20121116-141545.jpg
Torre del Conde. XVème siècle. C’est le principal ouvrage militaire construit dans le style castillan qui reste des fortifications de San Sebastían.

20121116-141721.jpgParc national de Garajonay. C’est le poumon vert de l’île ! On a plongé dans une ambiance de contes où les trolls et farfadets se cachaient derrière les lauriers, les arbres tordus et étranges !!! Classé au Patrimoine mondial de l’Unesco ( la variété de la flore et de la faune est importante ).

20121116-141847.jpg

20121116-141910.jpg
Le parc constitué de sous-bois tranche avec le relief escarpé, les ravins, les pitons volcaniques du reste de l’île.

20121116-142013.jpg

20121116-142024.jpg
Les petits bourgs paisibles comme Vallehermoso, Agulo, Hermiga, sont dans le même ton que sur les autres îles, en moins spectaculaires et emblématiques.
Mon sens inné de l’orientation nous a permis de visiter encore davantage, notamment en sillonnant une route étroite, sinueuse et envahie de boue par endroits suite à la pluie intense de la veille, pour finir par un no man ´s land et un demi-tour au milieu de nulle part !!! Le pilote grommelle et les moussaillons pouffent de rire … Pas ma faute si, sur une si petite île, il y a 2 endroits qui se nomment Tagaluche et 2 endroits qui se nomment San Sebastían, diantre !!!

20121116-142135.jpg

20121116-142145.jpg

20121116-142154.jpg

20121116-142211.jpg

20121116-142259.jpg
Dimanche soir, nous avons été invité à boire l’apéritif sur « Oceanix », un superbe Oceanis 50 avec à son bord Jérôme et Karine, vendéens de naissance habitant à Ajaccio depuis 10 ans et leurs trois enfants Jeanne (15 ans), Philippine (12 ans) et Jean-Camille (5ans). Dommage qu’ils ne passent pas par le Sénégal, ils sont fort sympathiques ! Rendez-vous au Cap-Vert ou aux Antilles !

Lundi 5 novembre. On a rendu la voiture de location ce matin. Le Cned, quelques courses diverses, le bricolage et les lessives nous a occupés une bonne partie de la journée. Clément est enrhumé (!!!), Mathis cherche désespérément son MP3, Yohan s’est remis à fond au dessin. On se prépare pour le Sénégal. On reprend contact avec nos interlocuteurs de Dakar et avec les bateaux déjà sur place histoire de glaner des informations utiles. Départ demain en fin de matinée. La météo n’annonce pas beaucoup de vent, mais il faut tout de même partir, car une dépression prochaine s’annonce sur les Canaries.

Avant de partir, on fait une petite provision de spécialités culinaires canariennes. La Gomera est réputée pour son gofio, son sirop de palme, ses liqueurs locales comme le Gomeron, eau-de-vie à base de miel de palmier ( particulier …), l’almogrote ( mélange de fromage de chèvre mélangé à de l’huile d’olive, de l’ail, du poivron, de la tomate … ), plutôt bon ! Et puis, la banane, culture omniprésente ( on a acheté un demi-régime de bananes pour la traversée vers le Sénégal !).

Samedi 6 novembre, 14h : Ça s’agite sur les pontons. Chacun prépare son bateau, quelques comparatifs sur les données météo des uns et des autres, un fusible changé, vérifications des drisses, etc. Adío les copains, Ulys, Oceanix, Black Beatle … Et rendez-vous au Cap-Vert ! Quant aux liladhociens : en route pour le soleil de Dakar ! Hasta luego !

5 commentaires sur « La Gomera, Les Canaries »

  1. Qui sait : on va peut-être se retrouver au Sénégal (par la pensée…).

    Continue à me faire rêver ! (Euh…pas toi personnellement mais tes aventures bien sûr !)

    Gros bisous.

    Olivier

  2. Coucou alors çà y est vous êtes partis vers le Sénégal ? Et ici les marins du Vendée Globe sont sur le départ. va y avoir du monde sur l’eau …. mais ils vont vous doubler ! Ton blog est toujours trés intéressant Béa, j’aime bien cette île. bonne continuation à bientôt bises à tous les marins. cécile & franck.

  3. Bonjour la petite famille !!!! Content de savoir que tout le monde va bien et que vous visitez de beaux endroits. Bon vent vers le Senegal. La famille Mau.

Répondre à Mau Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :