São Vicente, Cap-Vert

São Vicente, Cap-Vert

Dimanche 9 décembre

120 M plus tard, par vent arrière, ( enfin une bonne nav’ ! ), une pêche extraordinaire, escortés par des dizaines de dauphins et par le souffle des baleines, un Liladhoc qui file sous le vent, une veille particulière à l’effet venturi établi entre São Vicente et São Antão, nous mouillons au petit matin dans la baie de Mindelo, sur l’île de São Vicente. Le lendemain, nous prenons une place au port. À une semaine près, nous n’aurions vraisemblablement pas trouvé de place au port car beaucoup de bateaux se préparaient pour la transat ! Allons-nous être les seuls à traverser la semaine prochaine ??
Le port est de loin le lieu le plus sûr. Au mouillage, près de la zone de carénage, un navigateur s’est fait assassiné à coups de barre de winch la semaine dernière par des malfrats qu’il avait surpris sur son voilier.

20130101-175513.jpg

20130101-175542.jpg

20130101-175556.jpg

20130101-175609.jpg

20130101-175645.jpg
Joli thon rouge dégusté au barbecue sur Humanes accompagné de champagne rosé … Tous les enfants sont sur Liladhoc. C’est plus cool !
La majeure partie des 227 km² de São Vicente est montagneuse, avec une zone de dunes au sud, une baie à l’est au fond de laquelle se situe Mindelo. L’intégralité de l’île manque d’eau ; l’île est entièrement approvisionnée par des dessalinisateurs. Elle fut découverte en 1462 par le navigateur Diogo Afonso le jour de la Saint-Vincent.

Les formalités d’entrée au port effectuées auprès de la Direcção-Geral da Mainha e portos, nous partons nous promener dans la ville de Mindelo.

L’architecture coloniale donne un style très britannique de la ville. En remontant, on découvre la Pracinha de Igreja, petite place de l’église, la plus ancienne place de la ville. C’est le centre historique autour duquel sont apparues les premières maisons et rues.

20130101-175904.jpg

20130101-175918.jpg

20130101-175930.jpg

20130101-175946.jpg
Quartier historique de la ville de Mindelo avec ses commerçants, ses femmes accroupies vendant des fruits et des poissons. Cesaria Evora, star internationale, est native de cette île et de nombreux restaurants et hôtels portent son nom.

20130101-180109.jpg
Cette immense place est une sorte de marché où l’on vend de tout : des vêtements, des chaussures, des appareils photo, des radios, des pommades, des crèmes pour le corps et les cheveux… C’est un grand bazar dont les stands sont tenus pour la plupart par des commerçants africains de l’Ouest (Sénégal, Mali, Guinée…) et des mamas capverdiennes.

20130101-180401.jpg

20130101-180422.jpg
Vue sur le port depuis la petite tour de Belem

Masques de carnaval. Celui de São Vicente est très réputé !

20130101-180528.jpg

20130101-180538.jpg

20130101-180550.jpg

20130101-180600.jpg

20130101-180610.jpg

20130101-180618.jpg

20130101-180651.jpg

20130101-180717.jpg

20130101-180730.jpg
Après un apéro sur Humanes, nous partons dîner dans un petit resto sur le port, animé par un orchestre local. Ambiance capverdienne assurée. Yohan s’éclate comme un beau diable et danse au milieu du restaurant !
Le lendemain matin, après un petit-déjeuner avec l’équipage d’Humanes sur Liladhoc, nous laissons partir la famille Régis pour l’aéroport. Stéphane et Nathalie avaient prévu de longue date de rentrer en France pour les fêtes de Noël. Ils n’en ont plus du tout envie maintenant ! Le goût de la vie au large a pris le dessus et c’est en reculons qu’ils quittent le ponton du porto de Mindelo les valises à la main. Hasta luego amigos !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :