Bequia, Grenadines de Saint-Vincent

Bequia, Grenadines de Saint-Vincent

25 janvier

94 milles avec vent de travers plus tard, nous voici aux Grenadines !

Île de Bequia, la plus proche de Saint-Vincent et la plus au nord des Grenadines, la plus au sud étant Grenade. 18 km². La baie du port Elisabeth
(Bequia se prononce bécoué).

20130127-162725.jpg

20130127-162830.jpg

20130127-162846.jpg

20130127-162734.jpg

20130127-162817.jpg

20130127-162857.jpg

20130127-162931.jpg

20130127-162911.jpg

20130127-162954.jpg
Les Grenadines sont un chapelet d’îles au sud de l’arc caraïbes. Pratique : les traversées dans ce petit archipel se font toujours à vue, on ne quitte pas une île sans en voir une autre ( pas plus de 7 milles de distance ). En plus, pas une île ne ressemble à une autre : petites, grandes, montagneuses, désertiques, plates, peuplées ou non, le tout agrémenté de cocotiers, de palétuviers, de sable blanc si fin que l’on croirait marcher dans de la farine et des eaux turquoises si claires que l’on voit le fonds sans masque sur quelques mètres !
Cela dit, il faut rester vigilant car les bancs de coraux sont nombreux, les passes délicates et les courants assez forts.
Pour info, l’histoire de l’archipel des Grenadines est intimement liée aux luttes franco-anglaises pour la conquête des îles de Grenada et de St.-Vincent, qui devinrent définitivement anglaises en 1783.
L’archipel est divisé en deux regroupements d’îles dont les plus importantes sont : St.-Vincent, Bequia, Mustique, Canouan, Tobago Cays, Mayreau et Union ( Grenadines de St.-Vincent) puis : Carriacou, Petite Martinique et Grenada ( Grenadines de Grenade).

Rançon de la gloire : pendant la belle saison des alizés, de décembre à mars en gros, la fréquentation des plaisanciers est telle que les mouillages les plus connus ressemblent parfois à des parkings de supermarché ! La population et les autorités portuaires semblent s’être adaptées à cette manne économique ( l’entrée à Bequia nous a paru très chère ! ). Cette clearance sera valable pour l’archipel des Grenadines de St.-Vincent, il faudra s’acquitter d’une autre clearance pour Grenadines de Grenade ! Les dollars caribéens à l’effigie de Queen Elisabeth nous servent à payer l’entrée dans l’archipel aux bureaux des douanes portuaires et une belle noix de coco bien fraîche à un rasta charmant dans la rue. Welcome !

Clément est parti en canoë, en repérage de zone poissonneuse dans l’idée de tirer un ou deux au fusil, Éric met à jour les mails sur le bateau ( et a besoin d’un peu de tranquillité, la promiscuité avec des enfants doit se gérer avant l’explosion générale ) et les 2 plus jeunes moussaillons embarquent à bord de l’annexe avec leur maman pour une baignade sur une très belle plage, bordée de palétuviers, de mancenilliers et de cocotiers.

Yohan et Mathis jouent à Robinson Crusoé.

20130127-163730.jpg
En fin d’après-midi, Éric et Clément partiront ensemble en annexe jusqu’au repère à poissons de Clément et reviendront bredouille et de leur expédition !
La journée a été bien animée, la chaleur ( que l’on ressent plus intensément depuis que nous avons quitté la Martinique ) nous a un peu assommés. Une bonne nuit réparatrice nous attend, accompagnée par le chant des criquets et la musique reggae de l’hôtel perché dans les hauteurs du port Elisabeth !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :