Cordoue, Espagne

Cordoue, Espagne

06/07/2013

Départ chrono 7h30 du matin, pour 3 bonnes heures de route ! Aimer l’Andalousie à ce point et ne pas voir Cordoue serait un sacrilège ! La fraîcheur du matin est cela dit appréciable, car les 43°C de la journée nous confirment que l’été en Andalousie, madre de díos, que calor !!!

Après les Carthaginois et les Romains, les Maures firent de Córdoba la capitale d’un vaste empire musulman. Les émirs tentèrent d’étendre leur territoire vers le nord et furent bien sûr arrêtés par Charles Martel en 732 . A l’époque, Cordoue rivalise avec Constantinople et compte plus de 300 mosquées !
Pendant plus de 3 siècles, une grande harmonie règne entre les cultures musulmanes, juive et catholique (comme quoi on peut y arriver). Les califes et les émirs, amoureux d’art et de savoir, évitent les ségrégations religieuses. Les artistes, philosophes, scientifiques partagent leur savoir et affluent à Cordoue de l’Europe entière. Tolérance relative puisque l’esclavage est autorisé et que les habitants doivent payer de lourdes taxes aux émirs s’ils veulent pratiquer librement leur religion et conserver leur autonomie civile ! Tolérance donc, mais sous bonne garde !
La ville connaîtra son apogée au Xe siècle. Puis des luttes intestines portent un coup fatal à l’Islam. Les catholiques feront subir aux musulmans plus d’humiliations que les musulmans ne leur en avaient imposées.

Aujourd’hui, l’économie vient de l’agriculture (les champs d’oliviers à perte de vue dans les sierras en témoignent) et du tourisme.

20130707-145723.jpg

20130707-145715.jpg
On se promène dans la vieille ville, l’odeur du cuir des tanneurs flotte dans l’air. Le mot « cordonnier » vient d’ailleurs du nom de la ville de Cordoue, où se tannaient peaux et cuirs (« cordouanier » a donné cordonnier !). Le charme andalous de ces dédales de ruelles à pavés, des balcons fleuris et des belles portes en bois sculpté des maisons blanches opère.

20130707-145923.jpg

20130707-145940.jpg

20130707-145933.jpg

20130707-150005.jpg

20130707-145947.jpg

20130707-150012.jpg

La Mezquita.

20130707-150102.jpg

20130707-150155.jpg

20130707-150203.jpg

20130707-150141.jpg

C’est une mosquée-cathédrale. Seule grande mosquée conservée en Espagne, une des plus grandes du monde ! Elle a subi des extensions successives au fil des siècles et des conquêtes.
La Judería, l’ancien quartier juif, entoure la mosquée.

La Mezquita est considérée comme le monument islamique le plus important d’Occident. Magnifique et déroutant : une forêt de colonnes en marbre soutient l’immense salle des prières ! La mosquée en a conservée plus de 800 ! Et à l’intérieur même, plusieurs chapelles ! Les Catholiques ont investi les lieux tout en conservant la mosquée d’origine.

20130707-150326.jpg

20130707-150350.jpg

20130707-150342.jpg

Mélange de mosaïques et moulures arabesques de la mosquée et art baroque des représentations du Christ.

Fontaine des ablutions, dans la grande cour des Orangers, avec en arrière-plan le minaret. Les loulous en profitent pour s’arroser !

20130707-150605.jpg

Panorama sur le pont romain dont la construction est attribuée à l’empereur Auguste. Il traverse le Guardalquivir. L’imposante tour carrée (Torre de la Calahorra ) de l’autre côté a été construite par les Maures.

20130707-150738.jpg

20130707-150730.jpg
La puerta del Puente, une des anciennes portes de l’ancienne ville fortifiée qui mène au pont romain pour traverser le puissant fleuve Guadalquivir.

20130707-150849.jpg

20130707-150908.jpg

Alcázar de los Reyes Cristianos

20130707-151137.jpg
Cette forteresse est l’ancien palais des Rois catholiques et fut le siège de l’Inquisition pendant 300 ans.

20130707-151554.jpg

20130707-151607.jpg

20130707-151619.jpg

20130707-151635.jpg

Jardins rafraîchissants de l’Alcázar qui nous rappellent ceux de l’Alhambra à Grenade (en beaucoup plus modestes évidemment, mais créés sur le même principe !).

20130707-151758.jpg

20130707-151815.jpg

20130707-151745.jpg

20130707-151829.jpg
Impossible de résister au plaisir de déguster d’excellentes glaces artisanales près de la place de las Tendillas, après une balade en calèche et une razzia chez « Desigual » ! Cordoue a décidément des charmes multiples et variés. On a beaucoup aimé !

20130707-152041.jpg

20130707-152026.jpg

08/07/2013

Matin. Départ de La Línea pour la suite et fin de notre remontée vers La Grande Motte. On risque subir les caprices d’Eole, très lunatique dans cette mer fermée, mais quand on aime, on ne compte pas ! Alors, ¡ adíos Andalusía !

Un avis sur “Cordoue, Espagne

  1. Presque la fin du voyage, toujours aussi passionnant, à lire et à voir, nous avons vécu de super moments avec le blog, mais nous sommes pressés de vous serrer dans nos bras, après cette merveilleuse aventure vécue par vous cinq.
    Bravo à tous pour votre courage et votre témérité, il fallait le faire!!!
    Bisous et à bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :