Cargèse, Corse

Cargèse, Corse le 31 juillet 2012

Après Girolata, nous avons navigué jusqu’à Porto et avons ancré dans la Marine de Mussagna, grande baie au nord du village de Porto.
Après la baignade au milieu des sars, nous avons rejoint le joli petit port de Porto en annexe, dans l’embouchure d’une rivière.
La visite de la tour génoise carrée, au sommet d’un gros rocher, a permis de découvrir la vie des « torreggiani », les gardiens de tours du XVI ème siècle. Alerte générale à la vue d’une galère barbaresque en allumant un feu dans la tour ! La petite expo sur la bruyère en contrebas expliquait la fabrication des pipes au début du siècle dernier avec les souches.
Les enfants ont été captivés par l’aquarium qui présentait la faune et la flore aquatiques corses. Il faut plonger au large avec un équipement pour voir les raies, les mérous, les rascasses, les araignées, les murènes (pas sympathiques du tout, ces bestioles), les poulpes ! … Alors, merci l’aquarium de La Poudrière de Porto !
Le lendemain, après avoir longé les calanques de Piana, falaises au granit rouge, magnifiques, nous avons mouillé par 4/6 mètres de profondeur près de l’entrée du port de Cargèse la Grecque.
Après la baignade dans une eau limpide à 27 degrés, nous sommes partis à la découverte de cette ville atypique, où règne un parfum de Méditerranée orientale avec une église orthodoxe, marquant le passage des grecs fuyant l’invasion turque du XVIIIème. Cette église nous a beaucoup plu par ses couleurs et son ambiance chaleureuse. Yohan et Mathis se sont intéressés aux icônes, dont certaines sont très belles. Cette église fait face à une autre église catholique latine, de style baroque, datant du XIXème siècle, richement décorée à l’intérieur. Nous avons assisté à une partie de pétanque très tranquille disputée par quelques papis corses à la verve très …pittoresque !

20120801-111725.jpg

20120801-111816.jpg

Girolata, Corse

Girolata, Corse, le 29 juillet 2012

Après avoir passé une nuit au mouillage à Galeria, petit village à flanc de colline fondé par des montagnards et s’être longuement baignés dans l’anse, nous avons poursuivi notre navigation vers la réserve naturelle de Scandola au moteur, vent de face, houle moyenne.
Nous avons longé cette côté magnifique, aux falaises rouges déchiquetées, qui abrite une flore et une faune -terrestre et marine- assez riches (plantes endémiques comme la bruyère arborescente, des balbuzards pêcheurs, des cormorans côté bébêtes …).
La navette incessante des bateaux d’excursion nous a montré à quel point ce site était fréquenté ! Le mouillage et la plongée sous-marine sont formellement interdits pour la préservation de la posidonie, entre autres !
Après ce spectacle total et de toute beauté, nous nous sommes abrités dans la baie de Girolata, au nord de Porto. C’est un ravissant petit hameau surplombé par une tour génoise très photogénique, mais inaccessible car dangereuse par ses éboulis ( déception des moussaillons de ne pouvoir grimper jusqu’à la tour pour affronter des ennemis imaginaires !!! ).
Qu’à cela ne tienne, nous nous sommes lancés sur le sentier (le seul qui mène à Girolata). Quelle vue magnifique depuis les hauteurs ! Ces promenades ne sont possibles que tôt le matin ou en début de soirée tellement la chaleur est arrassante !

20120730-152159.jpg

20120730-152228.jpg

20120730-152249.jpg

St-Florent, Corse

Le 27 juillet, St.-Florent, Corse

Nous sommes partis de l’île Rousse pour atteindre St.-Florent au bout de 3 heures, par une mer belle et un vent un peu trop faible. Nous avons dû finir au moteur car nous étions attendus par la famille pour le déjeuner !
Nous avons longé Le désert des Agriates, côte préservée, désert par la rareté de ses habitations mais couvert de végétation. le sentier des douaniers que nous avons emprunté après notre mouillage dans la baie nous a permis de découvrir les senteurs des eucalyptus, des cistes, des myrtes et du romarin (merci à notre guide botaniste du moment !).
L’eau claire à 26/27 degrés de la baie de St.-Florent a été un régal pour toute la famille !
La petite ville du XVI ème siècle est pittoresque. La cathédrale Santa-Maria-Assunta témoigne encore du passage des Pisans au XIIème siècle.
La plage de Saleccia, à mi-chemin entre St-Florent et l’île Rousse nous a éblouis par son sable blanc, ses dunes couvertes de genévriers et son eau cristalline.
br />
20120727-164321.jpg

20120730-153258.jpg

20120730-153324.jpg

20120730-153341.jpg

Calvi, Corse

Le 24 juillet 2012 à Calvi, Corse
Partis de La Grande Motte le mercredi 18 juillet, nous avons longé la côte et les calanques jusqu’aux îles du Frioul pour finir à Hyères le 20 juillet.
Le 21, à 3 heures du matin, nous quittions notre mouillage pour notre première traversée ! Objectif : St. Florent, au nord ouest de La Corse. La première partie de notre navigation s’est déroulée par mer calme avant d’évoluer en mer agitée, avec une houle courte et cassante de 2 mètres, 2 mètres 50 ! La météo marine nous avait annoncé une Force 7 avec rafales pour le lendemain seulement !
Je tire mon chapeau au capitaine qui a assuré de bout en bout, et aux 3 moussaillons qui se sont occupés pendant 17 heures en jouant et en dormant !
Une horde de petits dauphins a accompagné Liladhoc à plusieurs reprises pour le plus grand émerveillement des petits et grands !
La baie de Calvi nous a paru un lieu plus sûr et plus protégé que St Florent.
Le coucher de soleil sur la citadelle et l’accalmie de la houle ont été les bienvenus !

20120725-141640.jpg

20120730-152919.jpg

20120730-152942.jpg

Hello world!

Welcome to WordPress.com. After you read this, you should delete and write your own post, with a new title above. Or hit Add New on the left (of the admin dashboard) to start a fresh post.

Here are some suggestions for your first post.

  1. You can find new ideas for what to blog about by reading the Daily Post.
  2. Add PressThis to your browser. It creates a new blog post for you about any interesting page you read on the web.
  3. Make some changes to this page, and then hit preview on the right. You can always preview any post or edit it before you share it to the world.