Route du Rhum 2018

La Grande Motte, Outremer Cup mai 2014

Clément et Eric sont à cran : grands préparatifs sur Liladhoc en vue des 4 jours de compétition organisée par le chantier Outremer de La Grande Motte du 8 au 11 mai 2014.
4 jours de sensations fortes, d’esprit d’équipe pour un seul et unique objectif : donner le meilleur de soi-même en se faisant plaisir !
Liladhoc a accueilli pour sa plus grande joie à son bord au cours de ces quatre jours amis et connaissances qui ont apporté leur enthousiasme communicatif !
Bilan : Liladhoc arrive 2ème sur 14 Outremer en compétition au classement général !!! Merci à tous pour votre participation à la victoire !
Quelques photos souvenirs …

Objectif Route du Rhum novembre 2018

Éric Gamin, 52 ans bientôt, Girondin de naissance, est passionné de voile et de mer. Après moult navigations côtières en famille sur monocoque et multicoque, cet ex-chef d’entreprise de 45 salariés largue les amarres avec sa femme et ses trois enfants en 2012 pour un tour de l’Atlantique d’une année. Un rêve se réalise. C’est sur Liladhoc (jeu de mots avec l’île ad hoc), un catamaran Outremer 49, qu’Éric et sa famille filent sous le vent jusqu’aux Antilles. Le retour en France en juillet 2013 laisse une amertume d’une quête d’aventure inachevée. Alors, ce sera la Turquie, la Croatie, le Monténégro, la Grèce, l’Italie pendant les vacances scolaires estivales. Éric gère également les locations de Liladhoc pour des plaisanciers. L’envie de faire partager sa passion de la navigation à la voile le conduit à régater tous les ans dans le cadre de l’Outremer Cup, au large de La Grande Motte, avec un équipage d’amis. Cette montée d’adrénaline au départ de course stimule le skipper de Liladhoc et l’idée de participer à une course au large prend forme… il connaît bien son voilier et une course en solitaire serait un nouveau challenge à sa hauteur ! C’est dans la poche, femme et enfants sont enthousiastes et fiers de porter leur capitaine de mari et de papa jusqu’au top départ de… la route du Rhum 2018 ! Les dés sont jetés et le défi prend forme. La logistique doit être anticipée. Côté skipper : bilan de santé, stage de survie, tests de navigation au large en solitaire et gestion du sommeil ; côté bateau : assurance, réaménagements du multicoque en bête de course (équipement matériel et informatique plus adaptés). La partie Communication est un des rouages indispensables à ce genre de manifestation et la recherche de sponsors et de soutien médiatique à mettre en place.

Éric concourt en catégorie amateur, comme quasiment le tiers des 120 challengers inscrits cette année pour la Route du Rhum-destination Guadeloupe.

La passion, le défi d’une course au large en solitaire l’animent, sur un bateau fiable dont il connaît les réactions face aux éléments avec plus de 30 000 milles nautiques parcourus. Sûr que sa famille et ses amis seront au rendez-vous le jour du top départ à la pointe du Grouin, près de Saint-Malo, le dimanche 4 novembre 2018 !

image-4

image-5

%d blogueurs aiment cette page :